Commission de discipline AFMT

Imprimer

Voici maintenant à disposition de tous les clubs AFMT un nouvel « outil » permettant de faire remonter leurs désaccords, réclamations, etc… sur des « décisions arbitrales » leurs paraissant non fondés, ou tout autres problématiques « comportement, attitudes, etc… » contraires à l’éthique sportive et aux valeurs de l’AFMT.

Objectifs de la commission :

  • Répondre aux demandes officielles des clubs concernant des réclamations ou désaccords sur les décisions des staffs d’arbitrage lors des différentes compétitions, galas ou toutes autres manifestations sportives organisées par l’AFMT.
  • Prendre d’éventuelles décisions disciplinaires à l’encontre de clubs, d’organisateurs, d’adhérents (Nak muay, coachs, etc…) qui n’auront pas respecté :
    • Notre règlement des compétitions,
    • Nos principes de fonctionnement et valeurs sportives,
    • Nos staffs d’arbitrage,
    • Et l’ensemble du personnel de l’AFMT.

Démarche et principes de fonctionnement :

La réclamation des clubs devra impérativement être adressée par mail à la commission de discipline dans un délai de 15 jours maximum après la compétition concernée.

Adresse mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Délai de réponse et de traitement du dossier par la commission

  • La commission se réunira régulièrement et traitera les dossiers en fonction d’un planning très précis.
  • Le club demandeur sera obligatoirement informé par la commission de la date à laquelle le dossier sera traité.

Qui peut faire appel à la commission :

L’ensemble des :

  • Clubs affiliés à l’AFMT pour la saison en cours et ayant au moins 30 licences,
  • Adhérents AFMT pratiquant dans un club avec au moins 30 licences au sein de l’AFMT,
  • L’ensemble des staffs d’arbitrage qui auraient pu rencontrer quelques problèmes dans le cadre de leurs missions AFMT,
  • Les cadres de l’AFMT ayant rencontrés ou constatés des faits allant à l’encontre des principes fondamentaux de l’Académie.

La demande devra comporter :

  1. Le nom du club et de la personne référente,
  2. Une explication claire du motif et des arguments développés,
  3. La date et le type de compétition,
  4. Le nom, la catégorie, le poids du boxeur ou des boxeurs concernées,
  5. La vidéo du combat (obligatoire en cas de litige sur une décision),
  6. Tous éléments, documents ou supports pouvant expliquer la réclamation,
  7. Un chèque de caution de 100,00 €

La caution : la demande devra obligatoirement être accompagnée d’un chèque de caution de 100,00 € (libellé au nom de l’AFMT).
Ce chèque devra impérativement accompagnée la demande et être parvenu au siège de l’AFMT dans un délai de 15 jours maximum après la compétition concernée.

  • Conclusion favorable au demandeur : En cas de conclusion favorable pour le demandeur, le chèque lui sera renvoyé par courrier avec le compte rendu et les conclusions de la commission de discipline.
  • Conclusion défavorable : Dans le cas contraire, le chèque sera obligatoirement débité par l’AFMT et les conclusions de la commission envoyé par mail.

Attention : Aucune demande ne sera examinée sans le chèque de caution et l’ensemble des éléments demandés.

Réunion de la commission (dates, fréquences,…)
La commission se réunira obligatoirement dans un délai d’1 mois suite à une réclamation dûment présentée.

Constitution de la commission :

Membres de la commission de discipline

  • 1 Superviseur (diplôme international de Juge/arbitre)
  • 2 Juges Arbitres Nationaux
  • Membres consultatifs (Président de l’AFMT, Directeur Technique, Responsable Commission Arbitrage)

Les membres de cette commission sont les représentants officiels de l’AFMT. Leurs décisions et conclusions sont « irrévocables » et ne pourront être l’objet d’aucune contestation ou négociation possible.

L'AFMT est membre de

  • fsasptt

L'AFMT soutient

chargement

Erreur

OK
chargement

Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.